Premiers secours

Des défibrillateurs dans tous les collèges publics

Parce qu’agir dans les premiers instants qui suivent un arrêt cardiaque est vital, le Département équipe tous les collèges publics d’un défibrillateur et forme le personnel de ces établissements aux gestes qui sauvent.

defibrillateurs 395x264 c FD En France, 40 000 à 50 000 personnes sont victimes chaque année d’un arrêt cardio-respiratoire.
Sans prise en charge immédiate, 95 % de ces arrêts cardiaques sont fatals. Car chaque minute qui passe réduit de 10 % les chances de survie. Selon la Fédération française de cardiologie, le taux de survie à un mois s’élève à 5 % si un massage cardiaque est pratiqué alors qu’il est estimé à 35 % si un défibrillateur est utilisé.

Autant de raisons qui ont conduit le Département à investir 106 000 € pour équiper tous les collèges publics d’un défibrillateur automatique externe (DAE).

Ces équipements ont été installés au printemps dans 72 collèges (13 en bénéficiaient déjà) ainsi que dans 8 aires couvertes polyvalentes.


760 personnes formées

Pour encore plus d’efficacité, le personnel départemental travaillant au sein des collèges est formé aux "gestes qui sauvent", en lien avec les formations déjà délivrées aux collégiens.
Le personnel administratif de chaque établissement en bénéficie également.
Ces formations, organisées de mi-mars à fin mai, sont assurées par des formateurs du Département et du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 57).

 


Comment ça marche ?

Le défibrillateur automatisé externe (DAE) est un dispositif médical qui permet d’appliquer au coeur un courant électrique par l’intermédiaire d’électrodes ou de palettes placées sur le thorax. L’impulsion stoppe l’activité anarchique du coeur, lui donnant une chance de recommencer à battre normalement.

Version du 27 juin 2018

Collèges
Suivez-nous sur les réseaux !

Restez connecté à votre Département en nous suivant sur les réseaux sociaux !