EXPOSITION

Les 70 ans du Journal Tintin

Cette année, la Moselle se met à l’heure du 9e art. L'exposition consacrée au 70e anniversaire du journal Tintin est à savourer jusqu’au 30 novembre au Château de Malbrouck.

21 avril 2018
30 novembre 2018

Pour les 7 à 77 ans : le journal Tintin et l’exposition présentée au château de Malbrouck partagent le même slogan ! Grand public, populaire, l’exposition « Les 70 ans du journal Tintin : la saga des jours heureux » est une véritable madeleine de Proust pour les lecteurs du magazine. C’est aussi un formidable voyage entre fiction et réalité, tant le magazine raconte son époque… Car par son prisme, c’est toute la vie de la société française pendant les Trente Glorieuses (1945-1973) qui défile à travers les objets présentés, les mises en scène soignées (cuisine des années 50, appartement « disco »…) et les planches de bandes dessinées, bien sûr ! Découvrez comment le 9e art a accompagné la reconstruction de l’Europe : industrialisation, économie, consommation, « rêve américain », diffusion des valeurs morales catholiques, promotion des vertus altruistes et humanistes, émancipation de la femme au foyer...

La société en images
L’exposition aborde d’abord la naissance de l’hebdomadaire, créé par Hergé, André Sinave et Raymond Leblanc dès 1946 (premier numéro de l’édition belge, avant la Suisse et la France en 1948). Immergez-vous dans cet univers à travers de vieilles photos, les mythiques « timbres Tintin »… La rivalité avec le journal Spirou est également abordée : une opposition de style et de ton à retrouver en images. Plusieurs salles évoquent la société civile à travers l’oeil du journal Tintin ; l’exaltation d es corps n’est plus liée à la militarisation mais à la libération individuelle et à la compétition, l’automobile devient l’incarnation suprême de la modernité…

Raconter l’Histoire
Une partie de l’expo est consacrée au thème de l’évasion, avec la salle aviation et espace. L’aéronef incarne la conquête et l’héroïsme, la fusée devient un vecteur de fantasmes. La salle consacrée à la science-fiction et à l’univers postapocalyptique affiche la lune, quand ce n’est pas Mars, comme objectif suprême, surtout depuis la bombe nucléaire et la menace que la guerre froide fait peser. Une dernière thématique fait la part belle à la représentation sociale et historique de la société. Le journal Tintin s’applique à rappeler et à enseigner l’Histoire aux enfants, de la Préhistoire (Tounga, Thorgal…) à la guerre et son carnage sans précédent.

Pièces exceptionnelles
Défricheur, dénicheur de talents, le journal Tintin a aussi ouvert ses pages à de jeunes artistes, devenus des figures du 9e art. À titre exceptionnel, les premières planches de Jacques Martin, auteur inoubliable des séries Alix et Lefranc, ainsi que les couvertures réalisées par Hermann seront présentées. Ne manquez pas l’occasion de les admirer !


Informations pratiques :
Exposition jusqu’au 30 novembre, au Château de Malbrouck, à Manderen.
Du 1er juillet au 31 août : du mardi au dimanche de 10 h à 18 h.

Renseignements :
Tél. 03 87 35 03 87
www.passionmoselle.fr 
www.chateau-malbrouck.com

Version du 28 juin 2018