Portrait

Tronches de vie : Sara et Emma Muller

En savate, elles font la paire. Filles d’un entraîneur et de la présidente du club de boxe française de Boulay-Piblange, Sara, 17 ans, et Emma Muller, 14 ans, se sont chacune fait un prénom dans la discipline familiale.



Mains de velours et gants de fer

Sara et Emma Muller ont été biberonnées à la boxe. "Toutes petites, nous suivions nos parents en compétition." Les spectatrices se sont rapidement muées en actrices, conquises par ce sport "superbe, respectueux et technique", dixit Sara. "On fait travailler tout le corps. Il faut avoir le bon coup d’oeil et bien réfléchir", s’enthousiasme sa cadette.

Les deux soeurs gravissent rapidement les échelons, conciliant leurs études - Terminale S pour Sara, classe de 3e pour Emma - avec les heures d’entraînement.
Une rigueur qui paye : le 4 juin 2017, Emma est sacrée championne de France minime.

Ambassadrices de la Moselle
Un mois plus tard, le 15 juillet 2017, Sara devient championne du monde dans la catégorie "jeunes moins de 52 kg" en Croatie. "Porter les couleurs de la Moselle en Croatie, c’est merveilleux. Une grande fierté !", s’émeut-elle. "Ces titres confortent le travail fourni pendant l’année", lance Emma, dont l’aînée s’affiche comme l’exemple à suivre. "Mon ambition, c’est d’être à mon tour championne du monde !".
Pour Sara, une page se tourne. "Je vais désormais combattre avec les adultes. Ça va être différent."

Version du 4 janvier 2018

Sport Attractivité