PORTRAIT

Olivier Feneyrol, directeur de Moselle Numérique

Avoir la fibre, c’est bien. Choisir son opérateur, c’est mieux. Moselle Numérique commercialise le réseau THD mosellan auprès des opérateurs – deux ont déjà signé – pour vous donner ce choix.

Parlez-nous de l’aménagement numérique de la Moselle

Le Département investit pour apporter le très haut débit en fibre optique à tous les Mosellans, en complément des réseaux privés. Un syndicat mixte d’aménagement numérique, MOSELLE FIBRE, a été créé pour construire, exploiter et commercialiser ce réseau d’initiative public (RIP).
L’objectif est de raccorder 160 000 logements d’ici 2020.

Olivier Feynerol, Moselle Numérique © DPT57/Florent Doncourt 


Quel est le rôle de Moselle Numérique ?

Les missions d’exploitation et de commercialisation ont été déléguées à Orange pour 15 ans. Pour les mener à bien, Orange a mis en place une filiale dédiée, basée à Metz : Moselle Numérique. Entre autres, nous commercialisations le réseau auprès des opérateurs, ou fournisseurs d’accès à Internet (FAI).


Pouvez-vous nous faire un point d’étape ?

Orange est le premier FAI à avoir signé son contrat, et souhaite commercialiser l’intégralité du réseau. La régie d’électricité d’Hagondange, ÉNES Hagondange, a signé et envisage de commercialiser le réseau dans plusieurs secteurs. Nous sommes également en pourparlers avec les trois autres FAI nationaux : Free, SFR et Bouygues Telecom.


+ d’infos sur http://moselle-numerique.fr

Version du 28 August 2018

Territoires