Personnes âgées et/ou handicapées

Bien vivre en Moselle malgré la perte d’autonomie

Chef de file des politiques sociales de proximité, le Département de la Moselle est particulièrement présent aux côtés des seniors, des personnes en situation de handicap et de leurs familles. En permettant à chacun, selon ses désirs, de vivre à son domicile ou d’accéder à un établissement adapté, il témoigne au quotidien de la place qu’il reconnaît à chaque individu, durant toute la vie.

Le Schéma de l’Autonomie, socle de la politique départementale


Le Département place les Mosellans les plus fragiles au cœur de ses politiques. En 2017, il a consacré près de 207 M€ aux personnes âgées et/ou en situation de handicap.

Afin d’apporter la réponse la plus efficace possible aux besoins des Mosellans tout en respectant leur liberté de choix, le Département s’est doté d’un Schéma de l’Autonomie 2018-2022. Élaboré en concertation avec les usagers et les acteurs concernés, ce schéma fixe les priorités départementales en direction des Mosellans en perte d’autonomie, à savoir :

  • préserver l’autonomie grâce à des actions individuelles et collectives ;
  • faciliter le soutien et le bien-être à domicile en faisant appel notamment aux nouvelles technologies ;
  • développer des solutions intermédiaires entre domicile et établissement ;
  • adapter l’offre d’hébergement médico-social.

 

Le Département informe et accompagne les usagers

  • Cinq Pôles Autonomie (un par territoire) sont ouverts à toutes les personnes en perte d’autonomie et à leur entourage. Implantés dans les Centres Moselle Solidarités, ces lieux d’accueil informent, orientent, aident aux démarches, évaluent et proposent des solutions de soutien à domicile ou des modes d’accueil. Des rendez-vous de proximité complètent ce dispositif.
  • La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) constitue un interlocuteur unique pour simplifier les démarches des personnes en situation de handicap et de leurs proches.
  • Le portail Moselle Seniors, dédié aux personnes âgées, délivre en quelques clics toutes les informations nécessaires à leur vie quotidienne : coordonnées des professionnels de santé, demande d’accueil en établissement, aides, droits et démarches...

 

Les aides financières aux personnes âgées


De nombreuses aides financières, prises en charge par le Département, existent pour aider les Mosellans âgés à continuer à vivre chez eux ou à financer un hébergement permanent ou temporaire En 2017, ces aides représentent 124,74 M€.

Gérée par le Département, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est destinée aux 60 ans et plus dans l’incapacité d’assumer les conséquences de la perte d’autonomie liée à leur état physique ou mental, qu’ils vivent à domicile ou en établissement. Au 31/12/2017, 20 757 personnes bénéficiaient de l’APA.

 

Les aides à destination des personnes en situation de handicap


La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) permet à ses bénéficiaires de financer des aides (humaines ou matérielles) pour la réalisation des actes de la vie quotidienne ; elle prend en charge tout ou partie des dépenses liées au handicap, à domicile ou en établissement.

Le Département gère également d’autres aides destinées à favoriser le soutien à domicile des personnes en situation de handicap : l’aide-ménagère à domicile (ménage, préparation des repas, etc.), l’aide aux repas (servis par les foyers-restaurants habilités) ; l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP).

 

De l’adaptation du domicile à l’entrée en établissement, le Département est toujours présent


Le Département a défini des orientations utiles pour permettre aux personnes âgées ou en situation de handicap de rester à domicile (prévention de la perte d’autonomie, aides à domicile…) ou d’entrer en établissement médico-social. Il promeut également les solutions alternatives, telles que les résidences autonomie ou l’accueil familial, et soutient les actions et lieux dédiés aux aidants.

Pour pouvoir proposer des réponses diversifiées quand le soutien à domicile n’est plus possible, le Département apporte une aide aux frais d’hébergement (aide sociale). Il participe financièrement aux travaux de construction et de modernisation des établissements d’accueil. Il veille à garantir une répartition harmonieuse et un niveau d’équipement adapté aux besoins de la population dans les différents territoires mosellans.

 

Coordination et concertation guident l’action départementale


Pour être efficiente, la prise en charge des Mosellans les plus fragiles, en particulier ceux en perte d’autonomie,  nécessite la coordination de nombreux acteurs. En tant que chef de file des politiques sociales, le Département assure cette coordination dans un souci d’écoute et de co-responsabilité.

Présidé par le Président du Département, le Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie (CDCA) réunit des représentants d’usagers, des institutions, des professionnels, pour émettre des avis et des recommandations sur les sujets relatifs aux politiques de l’autonomie.

 

Pour aller plus loin

 

Version du 29 octobre 2018

Solidarité
Chiffres clés

Près de 207 M€ pour les personnes âgées et/ou en situation de handicap en 2017.

5 Pôles Autonomie mis en place en mai 2017 pour informer les personnes âgées et les personnes en situation de handicap ont accueilli  8 662 personnes différentes en 2017

 

Les chiffres clés de la politique handicap

  • 81,49 M€ de dépenses de fonctionnement consacrées aux personnes en situation de handicap en 2017
  • 4 255 bénéficiaires de prestations PCH et ACTP en 2017
  • 16 foyers d’accueil médicalisés, 14 foyers d’accueil spécialisés et 22 foyers d’hébergement annexés aux ESAT regroupant 1 462 places
  • En 2017, la MDPH a traité 28 997 dossiers, dont 4 023 pour la Prestation de Compensation du Handicap et 971 pour l’orientation en établissement.


Les chiffres clés de la politique seniors

  • 124 M€ d’aide aux personnes âgées en 2017
  • 20 757 bénéficiaires de l’APA, dont 13 4005 à domicile, en 2017
  • 133 EHPAD et Unités de Soins de Longue Durée regroupant 9 282 places autorisées
  • 975 séniors ont participé en 2017 à 65 ateliers de prévention (mémoire, alimentation, vie affective…) organisés par le Département et financés par la Conférence des Financeurs