COVID-19

COVID-19 : l'aide du Département aux plus fragiles

Le Département de la Moselle est aux côtés des plus fragiles depuis le début de la crise sanitaire. Retour sur les actions entreprises.

Depuis le début de la crise sanitaire de la Covid-19 (y compris pendant le confinement), le Département maintient ses missions prioritaires de solidarité : protection de l’enfance, des majeurs vulnérables et urgence sociale (accès aux droits, aide alimentaire, soutien). L’ensemble des travailleurs sociaux, des secrétaires médico-sociaux et des cadres sont restés mobilisés pour répondre aux besoins des Mosellans les plus fragilisés.

 

Protection Maternelle et Infantile

Les agents ont assuré une continuité de service pour le suivi des femmes enceintes et des enfants de moins de 6 ans ; mais aussi pour les professionnels de la petite enfance. Les visites à domicile sont effectuées dans le respect des consignes de sécurité en vigueur. 
Des fiches pratiques spécifiques ont été éditées pour répondre aux besoins des établissements d'accueil du jeune enfant et des assistants maternels.
Des puéricultrices ont soulagé les appels au Samu au printemps pour répondre spécifiquement aux questions des futures mamans et des jeunes parents.
Le Département a mis en place un dispositif de relais parental dans les micro-crèches pour que les parents puissent disposer d'un temps de répit pendant le confinement.

Aide sociale à l'enfance

Les 17 Maisons d'Enfants à Caractère Social (MECS) et le Centre départemental à l'enfance qui accueillent les enfants en continu ont poursuivi leurs missions en continu pendant le confinement. Les agents et les bénévoles ont contribué à maintenir la continuité pédagogique pendant le confinement.
Les visites d'urgence ont été organisées même pendant le confinement et la Cellule Départementale des Informations Préoccupantes a poursuivi son activité en complément de la ligne nationale 119.

Autonomie

Les agents ont assuré une continuité de services depuis le début de la crise sanitaire : évaluation des besoins, paiement des aides sociales (APA, PCH...) en faveur des personnes âgées et/ou en situation de handicap.
Le Département s'est associé à la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie de Moselle pour un appel à projets visant à proposer des actions de solidaires auprès des personnes âgées fragilisées et vulnérables. Les dossiers sont en cours d'instruction.


Aide sociale

Le Département a apporté une aide financière et alimentaire aux foyers en charge d’enfants mineurs, sous la forme de bons alimentaires, dès le début de la crise sanitaire.

 

Aide à destination des soignants

Depuis le début de la crise sanitaire, le Département de la Moselle a entrepris une démarche d’entraide grâce à l’acquisition d’équipements de protection pour soutenir les acteurs médico-sociaux et personnels soignants. 
Plus de 600 000 équipements de protection individuelle ont été distribués par le Département sur tout le territoire. Un tiers de ces EPI (masques, charlottes, tabliers, gants, gel, etc.) provenait des stocks du Département. 230 000 masques complémentaires ont été également répartis grâce à l'action des agents départementaux et du SDIS aux EHPAD et aux associations de service à domicile.

Par ailleurs, les excellentes relations nouées par le Département de la Moselle avec le Land de Sarre et le Luxembourg, ont permis de faire acheminer des équipements de protection et du gel hydro-alcoolique au profit des personnels soignants et médico-sociaux.

 

Soutien de l'Europe

Face aux dépenses engagées par les acteurs publics pour répondre à l’urgence, protéger les populations et assurer la continuité des services publics, l’Union Européenne a débloqué une enveloppe exceptionnelle destinée à soutenir les dépenses ainsi engagées.
Le Département de la Moselle a sollicité une aide FEDER au titre notamment l’acquisition de masques et de vêtements de protection.

Logo-UE-FEDER-web 

pixel vide

Version du 2 October 2020

Solidarité