OUVRAGES D'ART

Plan de relance

C'était l'un des engagements du Département. Face à la crise de la Covid-19, un plan de relance avait été voté pour soutenir l'économie mosellane dans les 5 ans à venir.

Parmi les nombreuses mesures, 75M d'euros ont été fléchés vers la maintenance du patrimoine routier. Un patrimoine qui se compose de 4300 km de routes départementales, mais aussi de 2030 ouvrages d'art (ponts et murs de soutènement) auxquels 22M d'euros seront spécifiquement consacrés.

11 millions d'euros dès 2021

Cette année, une cinquantaine d'ouvrages d'art bénéficieront de près de 11 M d'euros de travaux (dont 4,4 M d'euros issus du plan de relance). Une somme qui servira aussi bien à des reconstructions, totales ou partielles, qu'à des réparations. L'ouvrage SB114 de Diane-Capelle, pont de 25m de long qui permet de franchir le canal de la Sarre, sera ainsi reconstruit à partir du mois de juillet. Aménagé dans les années 1950, son tablier est aujourd'hui trop fragile pour supporter un trafic quotidien de 3500 véhicules, dont 20% de poids lourd. Une déviation composée d'une structure métallique provisoire permettra de franchir le canal durant les travaux, dont le coût est estimé à 2.2M d'euros.

Une passerelle réservée aux modes doux

Un autre projet, fruit de la collaboration entre la Communauté de Communes de Mad et Moselle et Matec (Moselle Agence Technique), concerne la construction d'une passerelle dédiée aux modes doux au-dessus de la Moselle, afin de relier Corny et Novéant. D'une longueur de 175m et d'un coût de 4.2M d'euros, elle sécurisera le trajet des piétons et des vélos qui, jusqu'à présent, devaient utiliser le pont de la RD66, déjà emprunté par 8000 véhicules chaque jour.

Version du 23 April 2021

Divers