PORTRAIT

Atelier 17.91 : la solidarité créative

L'Atelier 17.91 souhaite aider les plus fragiles grâce à des solutions créatives.

Pour Mégane Albrecht-Delgado et Gaelle Courson-Proville, la crise sanitaire a été comme un déclic.

"Nous avons eu envie de défendre nos valeurs et fait le choix de quitter nos emplois l'été dernier", explique Gaelle.

En octobre 2020, les deux amies créent alors l'Atelier 17.91, une association qui souhaite lutter contre l'isolement des personnes fragiles grâce à des actions créatives.

"Nous proposons différents ateliers. Le premier permet de créer des produits de beauté grâce à des indispensables de la cuisine tandis que le second porte sur la customisation de vieux vêtements." En parallèle, fin 2020, l'association a également récupéré 400 000 produits d'hygiène pour les distribuer aux plus précaires.

Un CDD devenu contrat en alternance

Mais pour assurer ces nombreuses activités, il a fallu développer l'équipe. L'Atelier 17.91 a pu bénéficier du dispositif 100 CDD du plan Moselle Espoir. "Nous avons ainsi pu recruter Léa durant l'été pour s'occuper des ateliers." Les trois mois de CDD ont ainsi été entièrement financés par le Département. Depuis la rentrée, Léa est désormais en alternance au sein de l'association.

 

pixel vide

Version du 31 August 2021

Solidarité