PORTRAIT

Dans la cour des grands

Au Château de Vaux, Marie-Geneviève et Norbert Molozay, président du syndicat des viticulteurs de Moselle, viennent d’entrer au prestigieux guide des meilleurs vins de France. Une reconnaissance de leur travail mais aussi de l’AOC Moselle.

800x869 Chateau-de-Vaux---Norbert-et-Marie-Geneviève-MOLOZAY-CL'abeille-à-plumes---Audrey-Krommenacke

Norbert et Marie-Geneviève MOLOZAY © L'abeille à plumes - Audrey Krommenacke

Comment a évolué l'AOC Moselle depuis 10 ans ?

Personnellement, nous l'avons beaucoup accompagné et avons constaté une vraie synergie entre les viticulteurs mosellans pour qu'elle soit reconnue et garde ses lettres de noblesse. Nous l'avons vue évoluer positivement, le vignoble a pris de plus en plus d'importance. Il a gagné en lisibilité sur la carte des vins grâce à l'AOC qui garantit son origine. C'est très important pour le consommateur.

Que signifie pour vous cette entrée au guide des meilleurs vins de France ?

C'est une belle surprise et une belle reconnaissance de vingt ans de travail sur les parcelles, les plantations, les techniques de vinification.. Nous sommes entrés dans la cour des grands ! Cela fait aussi rayonner l'appellation.

Comment améliorer encore la reconnaissance des vins de Moselle ?

Il faut continuer à accompagner les viticulteurs en place et aider les jeunes à s'installer pour faire grandir l'appellation en surface. Il faut aussi faire en sorte de continuer les contrôles pour préserver la qualité des vins. Cela fait partie des missions du syndicat qui est très aidé par le Département. Celui-ci nous a beaucoup accompagnés dans l'obtention de l'AOC ainsi qu'en termes de visibilité, comme avec la Fête des Vins de Moselle qui a pris une ampleur très intéressante.

Version du 27 October 2021

Attractivité