Success story

Isaline SAGER-WEIDER

Fraîchement arrivée de Cannes, la volleyeuse Isaline Sager-Weider vient d’intégrer le TFOC au poste de centrale. Un nouveau club qui lui offre de nombreuses opportunités.

Tout juste remise de l’Euro de volley-ball, où l’équipe de France est allée jusqu’en quart de finale, et d’un passage par la case Covid, Isaline Sager-Weider vient de poser ses valises en Moselle. La volleyeuse de 33 ans a rejoint cette saison les rangs du TFOC (Terville Florange Olympique Club) comme centrale. Une évolution qui peut paraître étonnante pour celle qui était capitaine du RC Cannes, mais tout à fait naturelle pour l’intéressée.

« Je connais bien l’entraîneur Romain Pitou et j’avais envie de revenir à quelque chose de plus familial. Et puis je suis à deux heures de chez moi, précise l’Alsacienne qui a vite trouvé ses marques. Dès la première semaine, je me suis sentie comme dans une famille. »

Titulaire d’un Master Staps en activité physique adaptée, elle s’investit également au sein de la résidence autonomie de Rustroff dans le cadre de Moselle Sport Seniors.

« On fait de l’activité physique générale et beaucoup de jeux de ballon pour travailler la mémoire et la concentration des personnes âgées résidentes. »

Sa retraite à elle, Isaline n’y pense pas encore. Même si elle se voit bien poursuivre dans le sport adapté ou l’entraînement et le management (elle intervient déjà au centre de formation du TFOC), la volleyeuse ne compte pas raccrocher de suite. « J’ai encore envie de jouer, j’ai vécu de super moments en équipe de France. »

 

1988 : naissance à Colmar • 2007 : début chez les pros à l’ASPTT de Mulhouse •
2012 : 1re sélection en équipe de France • 2021 : arrivée au TFOC

Version du 27 October 2021

Sport