Routes et mobilité

Pour des routes plus belles et plus sûres en Moselle

Chaque jour, le Département de la Moselle met tout en œuvre pour assurer l’entretien, l’exploitation et la gestion du réseau routier départemental. Objectif : faciliter la mobilité des usagers et renforcer l’attractivité du territoire. Avec une priorité affichée : assurer la sûreté des déplacements en Moselle et la pérennité du patrimoine routier.

L’entretien et l’exploitation du patrimoine routier : pour une route sans surprise


Le patrimoine routier sous la responsabilité du Département de la Moselle est colossal : 4 300 km de routes départementales répartis sur tout le territoire mosellan. À cela s’ajoutent près de 2 035 ouvrages d’art (ponts, murs de soutènement...), dont il faut garantir la solidité, la sécurité et l’entretien. Afin de réaliser cette mission essentielle, le Département mobilise 450 agents répartis sur l’ensemble du territoire mosellan.

L’entretien courant concerne bien évidemment les chaussées et ouvrages d’art, mais aussi, hors agglomération, les accotements, les fossés, la signalisation verticale (panneaux) et horizontale (marquage au sol), les glissières de sécurité, les ouvrages hydrauliques et bassins routiers, les espaces paysagers, les aires de repos...

 

Divers travaux saisonniers d’ampleur rythment l’année

  • La campagne de viabilité hivernale : de mi-novembre à mi-mars, le Département met en place une organisation spécifique pour assurer le salage et le déneigement des routes
  • Le nettoyage de printemps : cette opération est malheureusement incontournable du fait de l’incivilité de certains usagers. De 75 à 100 tonnes de déchets sont ramassées chaque année et plus de 2 000 m2 de graffitis nettoyés
  • Le fauchage des bords de route : indispensable pour garantir une bonne visibilité, cette opération est menée de façon raisonnée, sans produit phytosanitaire, afin de respecter l’espace de nature insoupçonné que constitue le bas-côté des routes

Pour réaliser des tâches, le Département bénéficie d’une organisation déployée sur tout le territoire mosellan, avec 5 Unités Techniques Territoriales (UTT), 26 Centres d’Exploitation et une Unité Technique Spécialisée (UTS).

 

Le gros entretien


Tous les ans, la collectivité procède au renouvellement de la couche de roulement d’une partie du réseau afin de prévenir la dégradation irrémédiable des chaussées et à la réparation des ouvrages d’art en mauvais état.

 

Outre les 4 300 km de routes, le réseau départemental compte aussi 1 658 ponts et 377 murs de soutènement. Régulièrement inspecté, ce patrimoine bénéficie d’une attention particulière. La cellule chargée des ouvrages d’art attribue une notation qui détermine si besoin le degré d’intervention nécessaire, la limitation de tonnage ou la fermeture à la circulation, et programme les réparations. À l’heure actuelle, sur ce classement mis à jour chaque année, 86 % des ouvrages d’art sont dans un état satisfaisant. Les 14 % restants font l’objet d’un suivi rigoureux.

Sur 2013-2019, plusieurs ouvrages ont bénéficié ou sont en cours de travaux : reconstruction des ponts Barbier (ex-Rapilly) à Hauconcourt, de Rosbruck (tablier), de Cattenom, réparation des ponts entre Ars-sur-Moselle et Jouy-aux-Arches, entre Rettel et Contz-les-Bains, de Sarralbe... 

 

Garantir aux usagers la pratique du réseau mosellan en toute sécurité, en toutes circonstances et quelle que soit la saison : telle est la mission du Département, qui s’appuie sur un travail de surveillance quotidien. 

 

 

Le CORD 57 veille jour et nuit sur les routes de Moselle


Service du Département, le CORD 57 (Centre opérationnel des routes départementales de Moselle) est le cœur névralgique de la gestion du réseau : il assure une surveillance des routes 24 heures/24, 7 jours/7, en lien avec les patrouilleurs sillonnant le réseau, le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 57) et les forces de l’ordre. Conditions de circulation, accidents, incidents : rien n’échappe à ces agents qui centralisent et recueillent les informations, coordonnent les interventions des équipes pour assurer la sécurité des routes. Le CORD 57 met également à jour le site inforoute57.fr qui informe en temps réel les usagers de l’état des routes en Moselle, et également des chantiers engendrant des restrictions de circulation.

 

 

"Moselle Sûreté" 2018-2020 : priorité à la sécurité routière !


Malgré toute l’attention portée à la sécurisation de nos routes, l’accidentalité est hélas repartie à la hausse en Moselle, comme en France métropolitaine. Bien que les infrastructures routières soient rarement impliquées, le nombre de tués est ainsi passé de 23 à 40 sur le réseau départemental entre 2013 et 2017. Un constat intolérable pour le Département qui a lancé le plan d’actions "Moselle Sûreté", pour changer les comportements et rendre les routes plus sûres.

Création d’un Observatoire de la sécurité routière, sensibilisation des conducteurs, éducation des plus jeunes, meilleure information en temps réel, surveillance accrue, aménagements, partenariat renforcé avec les acteurs de la route : rien n’a été laissé au hasard pour garantir une mobilité sereine aux Mosellans.

 

Investir pour faciliter la mobilité des Mosellans, aujourd’hui et demain


Depuis une quinzaine d’année, le Département de la Moselle a considérablement investi pour :

  • aménager 880 km de routes dont 40 km transformés en 2x2 voies,
  • créer 11 déviations d’agglomération,
  • réaliser 250 opérations destinés à améliorer la sécurité des usagers (giratoires, ouvrages d’art, soutien aux investissements communaux pour les traverses d’agglomération…).

Coûteux, complexes, les projets les plus lourds nécessitent une planification ; ils sont inscrits au Schéma Directeur Routier qui priorise les plus gros investissements à réaliser. À titre d’exemple, le Département consacre de 2017 à 2019, 12 M€ à la déconstruction/reconstruction du pont de Cattenom-Koenigsmacker.

 

 

 

 

 

La connaissance des trafics circulant sur le réseau routier est un élément important dans la gestion des routes. Ainsi,  le Département réalise chaque année des comptages de trafic selon un rythme qui tient compte de l’importance des axes et des flux de circulation

Les résultats synthétiques de ces comptages (nombres de véhicules/jour et pourcentages poids-lourds) sont disponibles sous forme de carte :

Comptage liste  

Et sous forme d’une liste des résultats de comptage par sections :

Territoire de Forbach - Saint-Avold  

Territoire de Metz-Orne  

Territoire de Sarrebourg - Château-Salins  

Territoire de Sarreguemines - Bitche  

Territoire de Thionville  

 

 

Version du 31 octobre 2018

Routes